DEBUT D’ANNEE (janvier ou septembre) =DEMARAGE D’UNE RESOLUTION BONNE ET JUSTE POUR SOI. ET SI ON SE FIAIT DAVANTAGE A SON RESSENTI QU’A UNE DYNAMIQUE COMMERCIALE ????

1 septembre 2014

Qu’est ce qui nous pousse à prendre des « résolutions calendaires » (début de l’année pour l’un, rentrée des classes pour un autre) et de nous dire que maintenant, à ce moment choisi, précieux, de l’année, nous allons : commencer ou recommencer un régime,  commencer ou recommencer une activité sportive que l’on avait abandonnée, commencer ou recommencer à méditer, être dans le détachement, ne plus se mettre en colère pour n’importe quoi, prendre la vie comme elle vient, ne plus se faire du souci etc…etc…

Effectivement, pourquoi lors de ces moments de redémarrage, nous sommes comme « poussés » à mettre en place de bonnes résolutions mais pourquoi à ce moment là et pas à un autre moment ? Sommes-nous victimes de l’inconscient collectif qui agit ou sommes-nous guidés par une force supérieure qui nous pousse à rectifier notre trajectoire pour notre plus grand bien, ou avons-nous tout simplement besoin d’un « début » ???

Il semblerait, en tout cas qu’il nous faille un « phénomène de groupe «  pour nous aider à faire quelque chose. Est-ce simplement que cela nous rassure de profiter de cette énergie « collective » ?

Je ne détiens aucune vérité sur ce sujet, je vous fais juste partager une habitude bien installée sur laquelle je me suis posée des questions.

Pour ma part, j’associerais cette attitude au fait que nous avons toujours les meilleures raisons du monde à ne pas faire ce qu’il y a à faire maintenant, sans attendre une occasion « spéciale » pour le faire. Ne serait-ce pas notre petit « diablotin » de mental inférieur qui ne veut pas déroger à son confort et nous donner l’illusion que d’attendre le moment propice c’est le moment qui concerne tout le monde ?

Illusion, pure illusion, car si nous attendons d’autrui de faire ce qui est bon pour nous c’est que nous donnons à l’autre la capacité de nous changer et ceci est un leurre.

Vous me direz : «  mais ce texte vient précisément en ce début de rentrée et alors pourquoi ? Suis-je moi aussi victime de cet élan collectif ?

Lorsque l’on fonctionne avec les énergies de la terre, il est intéressant de profiter d’un courant énergétique ascendant et il est tout à fait intéressant de profiter d’un solstice et d’une équinoxe pour le faire, comme un oiseau profite des courants aériens pour voler.

Suivons la nature et donc, par analogie, notre propre nature, suivons notre propre ressenti pour mettre en place des éléments nouveaux dans notre vie et ne suivons pas aveuglement un courant qui n’est peut-être pas le nôtre. En suivant un courant qui n’est pas le nôtre, nous pouvons alors être à contre-courant et ensuite nous nous étonnons que ceci ne fonctionne pas !

En ce qui me concerne, l’équinoxe de septembre est une énergie importante et mon anniversaire étant en septembre, je suis donc dans une énergie adaptée pour moi afin de mettre en place des modifications, voire des changements !

Sachez que la date d’anniversaire est pour chaque personne le début d’année personnelle de la personne puisque l’on fête son « arrivée sur Terre » et ceci est capital !

Le début de l’année, pour chacun, commence donc à partir de sa date d’anniversaire, on peut alors peut ensuite se caler sur des solstices ou des équinoxes, c’est selon son ressenti mais ceci n’est en aucune façon obligatoire !

Pour info : 20/21 juin solstice d’été – 20/21 septembre équinoxe de septembre – 20/21 décembre solstice d’hiver – 20/21 mars équinoxe de mars .

Vous pouvez alors constater que chacun, avec son ressenti peut tout à fait commencer son année à un autre moment du contexte commercial de janvier ou de la rentrée de septembre.

Je vous souhaite donc une très belle rentrée, peut-être que je vous enverrai malgré tout mes vœux 2015 en janvier, cela dépendra si je le ressens !

Bien sûr il y a un formatage des « convenances sociales « mais si chacun respectait son fonctionnement, il comprendrait bien mieux le fonctionnement de l’autre !