Guidance du 18 mars 2020 sur le Covid 19

7 septembre 2020

J’ai appelé, pour cette guidance, l’énergie du Christ, qui me dit que sa mère, Marie, est auprès de lui, avec d’autres femmes, car la Terre a actuellement besoin d’une énergie féminine très forte.

Puis-je avoir des informations sur ce qui se passe actuellement, en France et dans le monde, sur cette épidémie, ce virus ?

Ce qui se passe actuellement n’est pas une punition, c’est une remise à niveau afin que vous contactiez les valeurs profondes. Il vous faut changer les habitudes, changer votre manière de fonctionner dans tous les domaines, car vous êtes rebelles à certaines choses.

La rébellion est en soi une bonne chose afin de ne pas suivre les joueurs de bonnes paroles, mais la rébellion peut aussi mener à des débordements. L’humain a en lui la plus grande difficulté, nous dirions, qui est de conserver ce qu’il a acquis mais l’essentiel n’est pas dans l’acquisition.

L’essentiel est dans ce que vous êtes au plus profond de vous, abandonnez les acquisitions, je vous invite à revenir vers vous, vers qui vous êtes, c’est-à-dire une énergie multidimensionnelle reliée à mon Père. 

Nous constatons, avec tristesse, mais nous savions qu’il en serait ainsi, que les énergies basses sont activées en ce moment avec des comportements très individualistes, anti-solidaires, égotiques.

Il y a de la manipulation, certes, on vous fait croire certaines choses pour vous maintenir dans une peur. Ce qui se passe actuellement est important, nous ne pouvons le nier mais pas autant qu’on vous le laisse croire.

Chers enfants, ne tombez pas dans la prolifération de ces paroles que vous entendez. Vous êtes forcément obligés de suivre les règles que l’on vous impose, mais ne rentrez pas dans cette guerre que l’on vous fait croire, car ce n’est pas une guerre qui est en place, c’est une paix qui arrive. C’est tout l’inverse contrairement à ce que l’on vous fait croire.

Il y a actuellement de nombreuses personnes qui partent mais ceci faisait partie du processus, elles seraient parties de toute façon.

Il est difficile de ne pas entrer dans la peur car nous sommes obligés de suivre les recommandations, quels conseils peut on avoir ?

Certes, on vous maintient dans un isolement, afin de ne pas contaminer les autres, propager le virus. Cet isolement, sur un plan purement biologique, n’est pas si nécessaire que cela, en revanche cet isolement a pour but de ne pas vous rassembler, de ne pas unir vos forces pour faire face à ce qui se passe.

Néanmoins, pour ceux qui sont éveillés et conscients, vous savez très bien que vous pouvez transcender cet isolement par la pensée, également en contactant les gens par d’autres moyens, que ce soit internet ou le téléphone.

Ces outils, jusqu’à maintenant, sont disponibles. Il pourra y avoir une forme de saturation de tous ces moyens de communication, parce que trop sollicités. Ne vous inquiétez pas, ceci sera de courte durée.    

Visualisez les personnes que vous aimez, sentez les, proches de vous, faites ceci lorsque vous n’êtes pas dans la peur afin de ne pas les contaminer par cette peur.

Le virus, le plus important actuellement, n’est pas le virus pandémique, c’est le virus de la peur.

Les jeunes enfants sont moins touchés, parce que, pour la plupart d’entre eux, ce sont des âmes plus évoluées que vous, leur vibration est plus haute, ils n’ont pas besoin d’abandonner tout un système de croyances. Ceux qui sont le plus éprouvés, effectivement, sont les plus récalcitrants à la venue d’un nouveau monde.

Si on pouvait faire des statistiques, ceux qui partent sont ils ceux qui ne sont pas encore ouverts à cette nouvelle conscience ?

Oui, mais pas uniquement. Il y a ceux qui effectivement ne sont pas ouverts et qui ne pouvaient pas s’ouvrir dans cette incarnation. Il y a aussi ceux qui partent pour aider sur d’autres plans, ils seront plus utiles sur d’autres plans. Ceux qui restent, doivent rester pour contribuer à ouvrir ceux qui ne seraient pas partis. Bien sûr, ne partiront pas tous ceux qui ne sont pas ouverts, partiront que ceux qui n’ont pas la possibilité de s’ouvrir dans cette incarnation et nous le savons.

Les autres, en grandeur croissante, de ceux qui sont éveillés ou réveillés, seront contaminés par cet éveil de conscience. Voyez, l’épidémie n’est pas toujours mauvaise (je ressens que le ton est léger et presque un sourire)

Cet isolement va t’il durer longtemps ?

Pas aussi longtemps qu’ils le prétendent car le confinement va attiser des discordes, des rebellions. Ce confinement va mettre en évidence des corps de souffrance. Ils seront alors obligés de donner de l’air, car sinon ils auraient un autre problème encore plus important que le virus.

Personnellement je suis contre le fait d’amener la Lumière sur ce qui se passe, comme beaucoup le font, car je pense que cela peut renforcer le processus quand on envoie de la Lumière sur le négatif. Je voudrais savoir si cette manière de voir les choses est juste ?

Si chacun d’entre vous peut maintenir son axe, son centre et sa reliance à la Source, c’est la plus belle chose et la chose la plus importante que vous puissiez faire. Tous ces groupes qui sont en train de se constituer ne sont pas forcément constitués par des êtres qui sont centrés sur eux-mêmes et ceci peut effectivement provoquer des déviances.

Le fait d’organiser ces groupes est en soi une bonne chose, à la seule condition que ces groupes soient purs et pour que ces groupes soient purs, il faut que chacun, qui participe à ces groupes soit pur. Nous entendons par pur le fait d’être relié à son essence divine.

Il est donc préférable de le faire chacun individuellement parce que, ainsi, vous allez constituer un égrégore qui se fera tout seul, comme une petite lumière que vous allumez, les autres lumières vous reconnaitront et se réuniront, mais sans émettre la volonté  de « faire quelque chose « . Faites cela, c’est la chose la plus importante que vous puissiez faire.

Ce que je comprends alors c’est que l’on n’a pas besoin de demander quelque chose par rapport à ce virus et qu’il faut juste se recentrer à son essence divine ?

Oui, c’est tout à fait cela. Vous élevez votre fréquence vibratoire, cette fréquence vibratoire élevée irradie autour de vous et se propage, il n’y a que cela à faire. Etant donné que vous élevez votre fréquence, non dans un but de participer à quelque chose dont vous n’avez pas les tenants et les aboutissants, vous le faites pour vous et ainsi vous le faites pour les autres, sans la volonté de le faire, juste concentrez vous sur vous.

Y a-t-il une autre information à recevoir par rapport à ce que l’on vit actuellement ?

Gardez votre centre, gardez votre calme, ne rentrez pas dans la peur, écoutez juste ce qu’il faut dans les informations qui sont données et triez, chers enfants, triez ce qui est donné.

Puis-je communiquer ces informations reçues sur ma page facebook ou sur ma newsletter ?

Il y a actuellement beaucoup trop d’informations qui circulent, il y a saturation. Il n’est pas nécessaire de communiquer ces informations sur la page facebook, néanmoins tu peux les envoyer à un certain nombre de personnes à qui tu juges utile de transmettre ces informations. L’ego ne doit pas prendre le dessus actuellement dans le partage d’informations. Malheureusement c’est ce qui se passe, ne rentres pas dans cette polémique d’egos et restes dans cette présence afin d’amener ceux que tu côtoies ou ceux à qui tu penses dans cette présence.   

Je souhaite savoir si lorsque l’on ressent des symptômes grippaux, on est contaminé par ce virus ?

Le virus est partout, il est présent et vous pouvez effectivement ressentir les effets de cette vibration d’épidémie sans pour autant contacter le virus, c’est une question d’énergie. Les personnes sensibles pourront ressentir cette sensation de mal être, d’état fébrile ou d’état de fatigue sans pour autant avoir ce virus.

Ne vous inquiétez pas, justement maintenez votre fréquence vibratoire élevée

Energétiquement, le virus est partout dans l’air, donc que vous ressentiez ces effets est normal mais si vous restez dans votre présence, vous ne permettrez pas l’entrée de cette vibration basse en vous