« JE SUIS CHARLIE » MAGNIFIQUE SLOGAN D’UNITE, QUI CONCERNE CHARLIE HEBDO MAIS EGALEMENT LES AUTRES VICTIMES MAIS POURQUOI NE SOMMES-NOUS PAS CAPABLES DE NE PAS ATTENDRE QUE L’IMPOSSIBLE SE MANIFESTE ET DE S’UNIR AUTREMENT QUE DANS LA DETRESSE ?

22 janvier 2015

J’ai tout d’abord été choquée par la barbarie dont l’espèce humaine dite « évoluée » est encore capable à notre époque !
Puis j’ai été touchée par le mouvement de solidarité qui s’est créé suite à ce drame
Enfin j’ai ressenti une profonde colère envers l’incapacité de l’être humain à ne pouvoir se réveiller que dans la violence.
Je vous fais partager cette réflexion personnelle.

Ce déploiement d’une chaîne de solidarité (textos, mails, rassemblements divers dans toutes les villes) est bien évidemment une très bonne chose SI et seulement SI toutes les personnes qui y ont participé continuent cet engagement bien au-delà de ces circonstances dramatiques.

Il est facile dans le monde actuel de « vitesse grand V » de cliquer sur son portable ou sur sa boîte mail, dans des listes déjà toutes prêtes, afin de se donner bonne conscience d’avoir participé à exprimer une indignation. Cette action demande 1 ou 2 secondes de leur temps ou pour ceux qui y ont consacré plus de temps en allant à des rassemblements, une journée ou une demi-journée et ceci pour peut-être des années de souffrances pour les familles et proches des victimes !

J’ose appeler cela « un mécanisme de bonne conscience, et c’est sur ce point précisément que je m’exprime

Bien sûr, parmi toutes ces personnes qui ont participé à cette chaîne de solidarité, bien évidemment il y a ceux qui l’ont fait avec une réelle et noble intention de soutien, mais il y aussi ceux qui l’ont fait par culpabilité et donc pour se donner bonne conscience et puis il y a ceux qui ne sont ni dans la première catégorie, ni dans la seconde et qui l’ont fait car cela satisfaisait leur égo de participer à un phénomène médiatique.

Un grand nombre de ces personnes solidaires pendant le drame, une fois cet effet médiatique passé, vont retourner tranquillement à leur vie personnelle, à leurs soucis personnels, à leurs distractions personnelles, à leur individualisme.

Vous ne trouvez pas paradoxale, que ce soit toujours dans des moments de crises que les personnes se rapprochent ou aillent dans les églises pour se relier à une puissance supérieure ? Pourquoi croyez-vous que ces victimes de Charlie Hebdo soient parties si ce n’est pour nous montrer l’exemple et nous forcer à nous réveiller. Faudra t‘il encore combien de drames comme celui-ci pour que les gens commencent à s’aimer, et à se respecter, à réaliser que l’autre est aussi important qu’eux-mêmes, que l’autre est son frère d’âme ?

Je n’écris pas cela pour engendrer à mon tour une culpabilité vis-à-vis des personnes qui se sentent concernées par mes propos, j’écris cela pour réveiller les consciences, pour que l’on puisse s’unir dans la vie de tous les jours, en aidant quelqu’un de son entourage, en pratiquant la tolérance, en respectant l’autre dans une file d’attente ou sur la route, en respectant la nature…
Si ce comportement faisait partie de la vie quotidienne dans le monde, « JE SUIS CHARLIE » n’aurait pas eu besoin d’être.
Alors vous direz que vous êtes si petit que vous ne pouvez pas changer le monde ? A chaque niveau individuel, on peut faire quelque chose pour le monde. L’Homme a contribué à la destruction du monde, pourquoi n’aurait-il pas la capacité de le reconstruire ?
Je reprends des paroles connues « Ce que tu as fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que tu l’as fait. ». Votre attitude envers vous-même conditionne votre attitude envers l’autre, regardez comment vous vous comportez et vous saurez qui vous êtes et comment vous vous comportez envers l’autre.
Si seulement chaque être humain sur Terre pouvait comprendre et accepter le sens de ces paroles, le monde serait sauvé.

J’exprime toute ma gratitude à ces personnes qui ne participent peut-être pas à ces chaînes mais qui œuvrent chaque jour à respecter son voisin, à venir en aide à un proche qui en a besoin, à respecter l’autre dans ses croyances et sa vérité, l’autre dans son identité.
J’exprime mon profond respect à ces victimes qui se sont « dévouées » pour donner l’exemple ainsi qu’à leurs familles et leurs proches et j’espère que ceci ne sera pas pour rien.
J’exprime mes excuses à ceux qui ont pu être choqués ou qui se sont sentis coupables par mes propos, ce n’était évidemment pas mon intention mais parfois il faut « secouer » pour faire comprendre.

Je ne suis qu’une personne non médiatique, mais je sais qu’à un niveau subtil ces paroles sont entendues puisqu’elles partent du cœur. Je sais que d’autres personnes œuvrent comme moi, merci à elles très sincèrement, de contribuer à ce que le monde soit meilleur.

En tout cas ce qui est extrêmement positif dans cette chaîne d’union, est le flambeau mis en place par le slogan « JE SUIS CHARLIE ». Ce flambeau DOIT rester en place et circuler, c’est une autre forme de chaîne, plus subtile, non médiatique qui consiste à rester dans ce recueillement et cette non-violence et d’éviter ainsi de se laisser influencer ou récupérer par la colère et la haine.
S’il y a une épidémie dans le monde qui ne doit pas être endiguée, c’est bien cette propagation d’Amour au-delà des frontières qui se manifeste actuellement et je vous assure que ceci peut-être vraiment contagieux, en tout cas j’espère de tout cœur que vous serez contaminés.
Les Maîtres spirituels, Mahommet, Boudha, Jésus …. ont été des témoins incarnés, bien au-delà de toute religion, ils nous ont demandé de suivre leur exemple, mais l’Homme est resté sourd à cet appel, chacun de nous, peut, s’il le veut, prendre ce relais, il en EST capable, il en a le DROIT et je dirai même le DEVOIR.

2015 est une année universelle 8, le chiffre de la justice, étrange coïncidence ?

Que l’hypocrisie cesse sur cette Terre, 
Que l’unité remplace l’individualisme et l’égocentrisme
Que l’Amour prenne sa place dans la transparence et le respect de l’autre
L’Homme est bon en soi, mais son orgueil et sa petitesse d’esprit l’entraîne à sa perte

Que ce drame soit vu et entendu comme la preuve concrète que la Lumière s’installe sur cette Terre

afin que ces personnes courageuses puissent constater que leur départ a servi une noble cause,

celle de s’unir dans l’Amour à chaque instant, dans notre vie de tous les jours.

Y penser c’est bien, en parler c’est mieux 
mais si nous ne faisons rien, ceci reste inutile